Home     Shopping Cart     Contact Us    
Search Advanced search
Sega Ragga Seggae Bhojpuri New Releases
  more...
1. Alain Ramanisum Et Le Groupe Ravanna - Leve Danse

2. Georgie Joe - Best of Georgie Joe

3. Various Artists - Roots & Kulcha

4. Grup Latanier - Kalkile/Krapo Kriye

5. Serge Lebrasse - Serge Lebrasse en Versions Originales Vol 1: 1959 - 1960

6. Alain Ramanisum et Le Groupe Ravanna - Oblize

7. Cassava - Missie Mo Mari

8. Various Artists - Rougaille Sega 08/09

9. Bruno Escyle & Gerard Louis - Sega Maloya

10. Various Artists - Les 20 Plus Belles Chansons de l'ile Maurice


2m Prod
A2J 4Ever
Alain Auriant
Alain Remillah
Angelito Mathieu
Art Music Ltd
Atoll Music
BEC Productions
Belier Production
Bhojpuri Baje Baje Boys

Other manufacturers...



Gift certificates
Special offers

FAQ
Contact us
Privacy statement
Terms & Conditions
About Island Boutik


Alain Ramanisum et Le Groupe Ravanna - Oblize

Alain Ramanisum et Le Groupe Ravanna - Oblize
01. Fleo La Drogue
02. Oblize
03. Nissa Nissa
04. Twa L'amour
05. Move Zizman
06. Raconte
07. Moris Mo Zil
08. La Verite Frero
09. Pou Twa Fam
10. Ti Pa Ti Pa
11. Rodrigues
12. File File

Details

SKU CD00136
Price: £9.99 (€ 11.10)

Options

Quantity

Island Boutik will re-open for orders soon         


 

Send to friend
Your name: *
Your e-mail: *
Recipient's e-mail: *

Send to friend
 

Recommended products list
Customers who bought this product also bought the following products:  

Customer feedback
Customer Reviews


Author: Island Boutik

Et de quatre pour le jeune chanteur de Cassis. Après l’immense succès de son album Prisonnier - grâce auquel il avait remporté le trophée des lecteurs de WES -, Alain Ramanisum revient avec Oblize. Un album de douze titres qu’il invite à découvrir, avant de s’envoler pour l’Europe où il donnera des représentations pendant un mois.

Alain Ramanisum est de retour chez les disquaires. Nous y sommes maintenant habitués, puisque depuis qu’il mène une carrière solo, l’ancien pianiste de Cassiya sort deux albums par an, dont un avec ses musiciens de Ravanna. Sauf que cette fois, le défi est plus grand. Car après l’immense succès de Prisonnier, qui lui a permis, entre autres, d’être élu meilleur chanteur de l’année par les lecteurs de votre magazine, le nouveau Alain Ramanisum est attendu avec impatience. Mais, le principal concerné ne s’en prend pas la tête pour autant. “Prisonnier m’a apporté beaucoup de bonheur. À part le succès à Maurice, j’ai été invité dans plusieurs pays d’Europe où je compte beaucoup de fans mauriciens. Je suis heureux de voir que même là-bas, ma musique est appréciée. Toutefois, sur le plan humain, ce succès n’a rien changé. Je suis toujours celui que j’ai été pour ma famille, mes amis, mes fans. Concernant ma musique, j’ai mis autant d’amour et de sérieux pour réaliser le nouvel album. J’espère que le public aimera ce que je lui offre.”

Inspiration. Oblize est le quatrième album solo d’Alain Ramanisum après Séga séga, Bat Séga et Prisonnier. Avec son groupe, il a sorti Suprem Séga I et II, ainsi que Fiesta Ravanna. Un compositeur qui ne manque pas d’inspiration, serait-on tenté de dire. Pourtant, c’est avec une reprise de la chanson Consommateur de Benjam qu’Alain Ramanisum connaît son premier succès. “On ne sait jamais à l’avance ce que le public va aimer ou pas. Pour le nouvel album, par exemple, nous avons choisi le morceau Oblize comme titre. Cela ne veut pas nécessairement dire que c’est ce morceau qui émergera de l’album. Le public fera son choix. Personnellement, j’ai une préférence pour Fléo ladrog. J’aime égalment Oblize et Nissa Nissa.”

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Alain Ramanisum a fait une nouvelle fois confiance à son frère Désiré pour le morceau Fléo Ladrog. “La drogue est devenue un véritable danger pour nos jeunes. Il faut dire aussi que rien n’est fait pour leur permettre d’avoir une certaine distraction. Beaucoup de familles sont en train de souffrir. Moi, je me sers de la chanson pour véhiculer mes messages.”

Cœur. Le succès de Prisonnier a également conduit Alain Ramanisum à Rodrigues, où il était l’un des invités du Festival Kreol. “Rodrigues est une île que je connais depuis que j’étais à l’école et que j’ai toujours aimée. Elle est… ma deuxième île natale. Tant les gens sont gentils et accueillants ! Le Festival Kreol a été extraordinaire. J’ai beaucoup de respect pour Rodrigues et les Rodriguais.” Il ne faut, donc, pas aller chercher loin pour comprendre pourquoi des douze titres figurant sur le nouvel album, un morceau s’intitule Zil Rodrig. “J’ai écrit ce morceau avec tout mon cœur”, dit le chanteur.

Tournée. Une fois l’album lancé, Alain Ramanisum s’envolera une nouvelle fois pour l’Europe où il donnera une série de concerts. “C’est un événement organisé par First Radio Réunion et qui réunira quatorze chanteurs de l’océan Indien, venant principalement de Maurice, de La Réunion et de Madagascar. Nous jouerons en France, Belgique, Angleterre et Suisse.” À La Réunion où l’album sera lancé en même temps qu’à Maurice, le chanteur est attendu pour des prestations en discothèques. “Toutefois, il n’y a aucune date arrêtée pour le moment. Je me concentre sur la tournée européenne.”

Soutien. Si sa carrière se poursuit en solo, Alain Ramanisum vit toutefois son succès en famille. “Si j’ai pu me faire un nom dans la musique, c’est avant tout grâce au soutien de ma famille. De même, je suis reconnaissant envers mes musiciens pour leur soutien. Même si tous ne participent pas nécessairement aux albums, ils sont toujours là pour les live et quand j’ai besoin d’eux. La confiance que placent en moi d’autres personnes, telles que mon producteur, Mustapha Bahdi, Rama Valayden, Patrick et Henri Kœnig, m’aident également à avancer. Je ne finirai jamais de dire merci à tout ce beau monde et à d’autres encore que j’ai peut-être oublié de mentionner.”

Sonorité… Si la musique d’Alain Ramanisum plaît, c’est parce qu’il a su apporter une bouffée d’air frais à un moment où le séga s’était quelque peu essouflé. En tant que pianiste de Cassiya, il a été un des musiciens formant la base musicale du groupe qu’on disait, à un certain moment, le plus populaire de l’océan Indien. Lorsqu’il opta pour une carrière solo, il décida de faire plutôt appel à des musiciens évoluant dans le circuit hôtelier. Lui-même en a fait partie, aime-t-il à rappeler. “C’est ce mélange de séga et de variété qui m’a permis de produire une musique avec une sonorité plus jeune.”

Si le public aime, ce n’est surtout pas pour déplaire à Alain Ramanisum. Le 4e album sera lancé vendredi 2 septembre. Dès le lendemain, le chanteur donne rendez-vous à ses fans au Grand Bleu, à Albion. D’autres événements seront confirmés, après son retour de l’Europe. Pour l’heure, il les laisse apprécier les douze titres concoctés “avec amour et passion.”

Source: Week-End Scope

 
 
Cart is empty


View cart
Checkout
Wish list
Orders history
Bonuses

Username

Password


Recover password
If Javascript is disabled in your browser click here

Solution Graphics


© 2007-2020 Island Boutik

Positive SSL