Home     Shopping Cart     Contact Us    
Search Advanced search
Sega Ragga Seggae Bhojpuri New Releases
  more...
1. Alain Ramanisum Et Le Groupe Ravanna - Leve Danse

2. Georgie Joe - Best of Georgie Joe

3. Various Artists - Roots & Kulcha

4. Grup Latanier - Kalkile/Krapo Kriye

5. Serge Lebrasse - Serge Lebrasse en Versions Originales Vol 1: 1959 - 1960

6. Alain Ramanisum et Le Groupe Ravanna - Oblize

7. Cassava - Missie Mo Mari

8. Various Artists - Rougaille Sega 08/09

9. Bruno Escyle & Gerard Louis - Sega Maloya

10. Various Artists - Les 20 Plus Belles Chansons de l'ile Maurice


2m Prod
A2J 4Ever
Alain Auriant
Alain Remillah
Angelito Mathieu
Art Music Ltd
Atoll Music
BEC Productions
Belier Production
Bhojpuri Baje Baje Boys

Other manufacturers...



Gift certificates
Special offers

FAQ
Contact us
Privacy statement
Terms & Conditions
About Island Boutik


Bruno Escyle & Gerard Louis - Sega Maloya

Bruno Escyle & Gerard Louis - Sega Maloya
01. Sega Maloya
02. Sega Alalila
03. C’est Pou Ou Meme
04. Angela
05. La Promie-Aut-Comp
06. Mo Pa Le Roi
07. Souvenir D’enfancemalere
08. Meme Si
09. Ki To Pense
10. Angela

Details

SKU CD00037
Price: £12.99 (€ 14.44)

Options

Quantity

Island Boutik will re-open for orders soon         


 

Send to friend
Your name: *
Your e-mail: *
Recipient's e-mail: *

Send to friend
 

Recommended products list
Customers who bought this product also bought the following products:  

Customer feedback
Customer Reviews


Author: Island Boutik

L’élan réunionnais de Gérard Louis

C’est avec Bruno Escyle, son alter ego de l’île soeur, que Gérard Louis a concocté un nouvel album. Fusion de rythmes frères sobrement intitulé “Sega Maloya”.

Toujours une longueur d’avance sur les autres, ce sacré Gérard Louis. En bon leader, le chanteur-guitariste- arrangeur a ouvert la saison. Celle des albums de fin d’année. Ces opus remplis jusqu’au ras-bord de sega-tubes, avec en ligne de mire, les réveillons.

C’était mardi 1er novembre. D’accord, le choix de la date est discutable, mais n’empêche que Gérard Louis a eu raison d’éviter l’embouteillage de décembre. Vous savez bien, ce goulot d’étranglement où des albums sortis dans la précipitation se noient dans un océan de “ ti la la eh ”.

Mais reprenons, c’est avec deux brins de chrysanthèmes et une bonne dose de “choula ” que Sega Maloya a été lancé chez nous mardi. L’album est sorti à la Réunion samedi. Au menu des bonnes idées, cette irrépressible envie de se renouveler, d’aller voir ailleurs ( si l’auditeur y est), Gérard Louis s’est associé à Bruno Escyle, leader du groupe réunionnais Apollonia.

Ki sann la sa, direz-vous ? Formation basée à Saint- Paul de la Réunion, Apolonia compte plus de dix ans d’existence. Mené par Bruno Escyle, ce groupe “chante l’amour plus souvent qu’à son tour ”, ( c’est la critique “péi ” qui le dit).

Professeur de musique dans la vie, l’intermittent du spectacle Bruno Escyle a délaissé son studio d’enregistrement (comme Gérard Louis, il enregistre à la maison) pour allier ses compétences à celles de l’arrangeur local. Résultat, un album où le séga (par extension le maloya d’ambiance) est étalé dans toute sa splendeur. Un choix musical qui fait de “l’indianocéanie” un mot aux résonances entraînantes. Ce n’est pas la première fois que Gérard Louis nage dans les eaux de l’océan Indien. Il ya de cela quelques années déjà, il avait l’âme de Fam L’océan, compilation regroupant Sandra Mayotte, Jenny Létourdi des Seychelles et Tiana de Madagascar, entre autres.


Feu Sylvio Ravina, un génial joueur d’harmonica

Que dire du séga-maloya titre ? Sinon, qu’il est difficile de résister à autant de rythmes combinés. Gérard Louis chantant en créole réunionnais vaut le détour, surtout quand, sous la plume de Bruno Escyle, il avance que : “Erezma azordi (sega et maloya) finn sorte dans marénoir.”

Des textes sans prétentions, un florilège de situations du quotidien – des problèmes de couple au premier amour en passant par le Maléré passablement engagé de Sedley Assone – l’album est un de ces divertissements qui se piquent de nous faire réfléchir entre deux roulements de hanche.

C’est non sans nostalgie que l’on ré-écoute les volutes dessinées à l’harmonica par le défunt Sylvio Ravina. L’auditeur retrouve alors avec un plaisir décuplé ce son désormais devenu une marque de fabrique Cassiya-esque. Allié aux solos de guitare de Gérard Louis, c’est ce qui a contribué à l’essor des zenfan Cassis avant leur séparation.

Le sort en a décidé ainsi. Sega Maloya, le dernier album auquel le génial joueur d’harmonica ait collaboré, a été lancé le jour même de ses funérailles. Ainsi va la vie.

Celle qui nous nargue avec ses belles ironies du sort. Ki pou fer ? Alors, avec humilité Gérard Louis reconnaît : Mo pa le roi. Ses richesses sont tout en cuivres – la trompette de Philippe Thomas et le saxo de Jean Noël Ladouce. L’arrangeur se laisse aussi aller à des accents de sitar orientalisant. Séga Alalila.

Source: L'Express (7 novembre 2005)


 
 
Cart is empty


View cart
Checkout
Wish list
Orders history
Bonuses

Username

Password


Recover password
If Javascript is disabled in your browser click here

Solution Graphics


© 2007-2020 Island Boutik

Positive SSL